12
jan 2015

Comme toute la France, comme tous les Français, sans exclusion, j’ai été ému, triste dans mon coeur et révolté par cette barbarie sauvage, l’innocence en moins, qui nous frappe. Les portes de l’abîme se sont ouvertes et l’ouragan peut maintenant se livrer à ses débauches d’énergie destructrices. C’est ainsi que peuvent mourir les civilisations.

L’élan de solidarité qui s’est manifesté, par delà même nos frontières, doit s’accomplir dans une transmutation des esprits et des coeurs, au delà de tout clivage politique partisan, sinon l’ouragan qui se prépare pourrait nous balayer, la France comme l’occident.

C’est notre civilisation chrétienne que nous devons défendre, tels les Chevaliers d’antan avec l’amour de notre prochain, la défense de la veuve et de l’orphelin, et non pas nous battre en fonction d’un politiquement correct ou d’une idéologie qui exclurait vingt-cinq pour cent des Français ou toute autre religion digne de respect et qui a droit de cité sur notre terre, dans les limites de la loi et celles de nos coutumes, sur la terre de nos pères, de nos ancêtres.

Je suis un homme libre, libre de tout clivage politique ou religieux, car je m’adresse à vous en tant que Français de vielle souche, qui eut pour ancêtre une Princesse Fatimide arabe, Zaïda, épouse d’un Roi d’Aragon, une Princesse orthodoxe, Anne de Kiev, épouse du Roi de France Henri I°, une Princesse d’origine juive Marie de Médicis épouse d’Henri IV qui lui même fut, un temps, protestant, on lui doit d’ailleurs l’Edit de Nantes qui protégeait le culte protestant en France.

En ce jour, je suis fier de mes ancêtres qui, avec vous, Françaises et Français, du plus humble au plus élevé, avez avec ma Famille construit cette France que nous aimons.

Retrouvons ensemble nos racines pour bâtir une France forte qui se rie des sectes et de ces soi-disant élites qui ne pensent qu’à leur argent et à leur pouvoir et qui confisquent notre liberté à leur seul profit.

La Liberté se conquière non pas en écrasant le voisin, mais en respectant sa liberté. L’égalité se construit non pas en coupant les têtes qui dépassent mais en aidant le voisin à accomplir son destin, là où il se trouve, quant à la fraternité, vous la connaissez autant que moi, puisque chacun de vous l’avez vécu à votre façon pour  Charlie, avec Charlie, car nous sommes tous Charlie.

Ce sont mes souhaits de nouvel an.

Henri Comte de Paris Duc de France



3 Comments

  1. moine eric janvier 13, 2015 9:30

    Merci, Mgr de monter vôtre solidarité envers le peuple de France meurtri par cette barbarie que l’on a vécu ces derniers jours, en espérant maintenant des jours meilleurs en ne faisant pas d’amalgames et des actes anti-musulmans pour assouvir une pseudo-vengeance .

    Cordialement . Eric .

  2. michel de Gand janvier 18, 2015 10:50

    Mes hommages à votre Altesse

    Je suis prêtre de l’Église de France des Gaules (celle des rois de France) et je ne cautionne absolument pas les actions extrémistes de ces derniers jours. Mais je ne tolère pas pour autant le comportement de « charlie-hebdo ». Une équipe d’anarchistes athées qui n’ont aucun respect, qui provoquent et insultent les religions avec l’assentiment du Gouvernement. Ils créent une psychose et une véritable guerre de religions. A qui profite cette situation et dans quel but?
    On parle trop souvent de Laïcité, pour que celle-ci devienne, un jour, une nouvelle religion d’athéistes. Serait-ce les prémices de la Guerre eschatologique?

    Comte Michel de Gand

  3. michel de Gand janvier 18, 2015 5:04

    Mes meilleurs vœux à son Altesse et toute sa famille et pour toute la Noblesse

    Comte Michel de Gand

Laisser un commentaire