12
fév 2015

Toute légende est l’aboutissement d’une réalité parfois effroyable.  Ainsi la trop célèbre « Bête du Gévaudan » raconte l’histoire d’un  homme, un géant revêtu d’une peau de loup et accompagné d’un molosse  recouvert d’une peau de sanglier, sorte de gilet pare balle. Cet  homme aurait été enseigné par quelque succédané de la secte des  Albigeois, les « Parfaits »; cette secte haïssait la femme, son ventre  et son fruit. C’est pourquoi le monstre tuait et éventrait les  femmes, il supprimait les jeunes filles, mais pas les moutons du troupeau.
De nos jours le berger lui-même offre le ventre des femmes à  l’holocauste du pouvoir décisionnaire et de la gourmandise, à  reculons, d’un enfant quelques en soient les modalités de sa  procréation. Alors la rumeur enfle, courre la ville, se faufile dans  les culs de sacs et saute ruisseau pour se répandre. Il existerait  chuchote-t-on des super marchés de ventres de femmes à louer et des  rayons de sperme masculin à choisir. Ne raconte-t-on pas qu’il y  aurait même un rayon réservé au sperme des Prix Nobel. De la sorte on  pourrait choisir son prochain enfant: blond, aux yeux bleus et  intelligent comme un savant ou un grand poète!!! L’enfant marchandise  tout comme le ventre de la « femelle » à louer comme un vélib… la  nausée nous prend à la gorge.

Les Anges Noirs, détenteurs des gouvernails, sont en train de  détruire scientifiquement et méthodiquement la France « Fille aînée de  l’Eglise » comme on disait il n’y a pas si longtemps. Dans un premier  temps, ils ont décidé que l’exemple des anciennes cités Sodome et  Ghomore étaient à suivre au nom de la liberté de s’éclater et de  l’égalité vers le bas, le bas fond. Cette sorte d’égalité est en  effet plus facile à concevoir et à mettre en pratique car elle ne  tient pas compte de la possible aspiration de l’être à se dépasser et  être responsable de ses actes.

Puis on enseignerait à l’école, et ce dés l’âge de deux ans – il est  plus aisé de façonner des esclaves dés cet âge- oui on enseignerait  la nouvelle religion, la laïcité, sorte de nihilisme de toute  spiritualité et de toute beauté. Il est vrai que l’âme, tout comme le  coeur, est une dimension infinie qui fait peur à des agnostiques ou a  des manipulateurs. De plus il est plus commode de diffuser une pensée  unique et politiquement correcte.

Le parti connaît parfaitement l’Histoire, il n’enseignera donc pas la  « Grande Geste » de la France, mais plutôt ce que Lénine, Trotsky et  Staline leur ont transmis : »un peuple qui souffre ne se révolte pas. »  En effet il subit sa souffrance et cherche à rassembler les maigres  moyens qui lui sont concédés pour survivre. C’est pourquoi il importe  d’accabler les masses de contraintes, d’interdits et d’impôts. Il est  recommandé de laisser le chômage augmenter afin de pouvoir promettre  la lune et n’offrir juste de quoi ne pas mourir de faim, un beau  geste en somme dont on leur sera sûrement reconnaissant. Que notre  industrie disparaisse ou se fasse acheter par de puissants étrangers,  peu leur chaud, car il faut que le peuple souffre.
Mais comme les Anges Noirs ne seront jamais certains des réactions  des Français qui peuvent encore déferler dans les rues, poussés peut- être par ce qui leur reste de fierté ou par la rage de vouloir vivre,  alors il leur faudra mettre la démocratie au pas. On donnera donc le  droit de vote à la cinquième colonne qui vit déjà sur notre sol.  Ainsi la charia démocratique et la burka égalitaire remplaceront nos  références et nos saint Michel, Louis, Jeanne d’Arc considérés comme  idoles.

Français! Réveillez vous avant de glisser peu à peu vers le fond de  l’entonnoir. Reprenez votre destin en main et ne l’abandonnez pas au  chant vénéneux des sirènes. A elle seule Sainte Geneviève a pu  arrêter Atila et les Huns aux portes de Paris. De nos jours la prière  ne suffit plus, il faut retrouver l’unité des peuples de France, il  faut faire taire nos mesquines querelles et nos honteuses jalousies  pour tendre la main vers l’autre. Une vieille chanson ne dit-elle  pas : »si tous les gars du monde se tenaient par la main… » Vous  comme moi aimons la France, la terre de nos pères, la terre où  reposent nos ancêtres, la terre de nos premiers amours. N’abandonnons  pas l’âme ni le coeur de la France au miroitement des enfers et à leurs Anges Noirs.

One Comment

  1. Guy Adain février 13, 2015 8:25

    La France est certainement bénie des Dieux, et née sous une bonne étoile.
    Quand tout va mal.
    Quand c’est : »Grande pitié au Royaume de France » !
    Quand les Huns sont aux portes de Paris !
    Quand la France a perdu une bataille, mais qu’elle n’a pas perdu la guerre…
    Quand les anges de l’enfer se partagent déjà la dépouille de la France…
    Nos ennemis jurés oublient l’essentiel !
    Comme le disait Antoine de Saint Exupéry :
    « L’essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu’avec le cœur.
    L’essentiel, c’est l’Espérance, la foi absolue en la Divine Providence !
    De Sainte Geneviève au Général De Gaulle, en passant par Jeanne d’Arc, la France a toujours été secourue et sauvée par la Providence !
    L’heure est grave aujourd’hui, mais l’Espérance est grande et elle vient d’où on ne l’attend pas !
    Qui en ce début 2015, qui dans cette 5 ème République se douterait que l’espérance est là !
    l’Âme de la France, l’Âme immortelle du Roi défunt, guillotiné le 21 janvier 1793, est là !
    Elle vous habite, Monseigneur, et toute notre espérance est en vous.
    Le Roi est mort !
    Vive le Roi !

Laisser un commentaire