Les écrits du Prince

 

Mon roman, « Le Passeur de Miroir »

« A notre époque dite DSCN8718 » moderne », il semble bien que l’être humain ait perdu l’une de ses composantes essentielles: l’âme. Il n’est pas question de revenir en arrière, de recréer un monde ancien et figé. Mais nous devons prendre conscience de la nécessité et de l’urgence d’un véritable engagement pour la construction de l’avenir. Il est temps de mettre en place une écologie  » divine » qui épouse l’ordre de la nature. alors que je cherchais le meilleur moyen  de lancer cet appel, il m’est venu une idée d’écrire un récit, un conte philosophique inspiré par les événements, les drames qui se déroulent sous nos yeux. Pourquoi ce choix alors que beaucoup attendent du nouveau comte de Paris un discours lisse, politiquement correct? Parce que notre époque semble vouloir étouffer la liberté sous un jargon aseptisé, et que je ne puis m’y résoudre. Les personnages que vous rencontrez dans ce roman, et en premier lieu son héros, Yguel, jeune prince en quête du sens caché des choses, n’ont en apparence aucun lien avec notre réalité quotidienne. Pourtant, de l’autre côté du miroir, au-delà des images et des symboles, ils feront résonner en vous un langage familier. Ne l’oublions pas : les contes initiatiques ne cessent de nous montrer la voie pour que la vie devienne une symphonie. Pour que l’humanité accède à la royauté de l’homme. »


L’Histoire  en héritage

DSCN8705 » C’est mon tour. La scène est éclairée. One-man show d’un timide. La course de la tortue. Elle ne rattrapera peut être pas le lièvre qui fuit avec la couronne. Tans pis pour l’or et les gemmes. Je dirai, avec mes mots, ce que j’ai à dire. Ce que dans ma position particulière je peux comprendre et voir. »

A la mort de son père, il a reçu l’Histoire en héritage. Monarque de coeur, roi sans royaume, Henri de France est le dernier maillon d’une longue chaîne de veille, d’attentes et de silences. Condamné par le destin à naître roi, le comte de Paris a choisi pour la première fois de se raconter. Il remonte pas à pas les sentiers secrets d’une vie de faste et de peines, d’amitiés, de passions. L’enfance exilée, l’autorité d’un père, les études parisiennes, la guerre d’Algérie; puis la carrière militaire, un mariage, cinq enfants, la peinture et la passion Micaela.

Dans ce mélange de souvenirs personnels et de confessions indiscrètes, la Prince promène doucement sa sagesse, son flegme et sa gentillesse sur le temps qui passe, l’histoire, la France, vous, nous. Partagez avec lui cette promenade sentimentale. Ecoutez-le vous sourire. Un roi vous parle.


Adresse au futur Chef de l’Etat

adresseaufuturchefdeletat


La France survivra-t’elle à l’An 2000?

 

verso_an2000an2000

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


À mes fils

amesfilsverso_amesfils